02 41 44 57 83

Sélectionner une page
Largeur d’ouverture

Fissures-1-Classification-1-Ouverture

Bien qu’il n’existe pas de Norme classifiant les fissures suivant leur largeur, il est néanmoins d’usage de les classer de la façon suivante :

  • microfissure : ouverture inférieure à 0,2 mm, très fine, au tracé plus ou moins régulier et le plus souvent discontinu, ne concernant généralement que l’épaisseur de l’enduit,
  • fissure : ouverture linéaire au tracé plus ou moins régulier dont la largeur est comprise entre 0,2 et 2,0 mm, qui concerne toute l’épaisseur de l’enduit et parfois celle des éléments structuraux,
  • lézarde : ouverture concernant toute l’épaisseur de la maçonnerie et dont la largeur est supérieure à 2,0 mm atteignant parfois plusieurs centimètres, et qui est le résultat de désordres graves.
Tracé

Le tracé d’une fissure est le développé de la fissure visible sur toutes les surfaces de la structure. Il peut être rectiligne, courbe, simple ou ramifié.

Son orientation peut être verticale, horizontale, oblique ou mixte.

Il peut également prendre la forme d’un réseau d’ouvertures appelé faïençage.

Profondeur

Fissures-1-Classification-3-Profondeur

Une fissure est dite de surface lorsqu’elle n’intéresse que l’enduit. Elle s’accompagne généralement d’un décollement entre matériaux de différentes natures.

Une fissure est dite traversante lorsqu’elle est visible sur deux faces de la structure. Il s’agit généralement d’une fissure de rupture qui correspond à une sollicitation excessive.

Une fissure est par ailleurs considérée comme infiltrante lorsque l’eau peut pénétrer à travers son ouverture (fissure dépassant les 0.2 mm).

Activité

Fissures-1-Classification-4-Activite

L’activité d’une fissure se caractérise par la variation ou la stabilité de son ouverture dans le temps. Il existe trois états :

  • fissures passives ou mortes : l’ouverture ne varie plus dans le temps, quelles que soient les conditions (température, hygrométrie, sollicitation),
  • fissures stabilisées : l’ouverture varie dans le temps dans des limites connues suivant une évolution cyclique liée principalement aux variations thermiques,
  • fissures actives ou évolutives : l’ouverture évolue dans le temps car les sollicitations originelles ne sont pas stabilisées.

Demander un

diagnostic

gratuit

Devis gratuit dans le département 49

* obligatoire